Louis aux fourneaux!


Alors, roulement de tambours… voilà la première recette de Louis sur ce blog (après la recette de cigares au chou pas de photo qui n’a pas attiré votre attention…). Et, qu’a concocté notre petit Louis pour cette pseudo première???? Et oui, LE plat comfort food qui me fait ronronner! Le suuuuuper macaroni gratiné à la viande! Je sais, Louis aurait du prendre le temps de venir écrire tout ça pour votre plus grand bonheur, mais que voulez-vous, c’est les pu***** de séries en ce moment, alors monsieur n’existe plus à partir du début du souper jusqu’à tard en soirée, ce fameux moment où il confond facilement un clavier et une brosse à cheveux (?!?). Pour le fun, j’ai obligé Louis à prendre en note les ingrédients et quantités (heu… ce qui veut dire: me hurler à travers l’appartement combien il a décidé de mettre d’oignons cette fois ci pour que je m’en souvienne afin que je vous écrive ensuite la recette) et, surprise, monsieur ne nous a pas concocté 1 souper, mais plutôt 5. Bon, alors j’imagine que celà veut dire que je vais prendre un petit break de blog dans les prochains jours, le temps de tout manger, ou bien que tous mes proches vont trouver sur le pas de leur porte respectivement 2 livres chaque de macaroni dans un sac papier demain matin, au choix…

Macaroni au gratin de Louis ( 8 portions)
1 c. soupe d’huile d’olive454 g de boeuf haché maigre ou extra maigre2 oignons hachés1 gros poivron vert haché3 gousses d’ail hachées1 c. thé de sariette1/2 c. thé de thymsel et poivre du moulin2 conserves de 28 oz de tomates italiennes en dés300 g de mozzarela râpé454 g de macaronis (coudes) secs
À feu vif, faire revenir dans une grande poèle à larges rebords (ou casserole) la viande avec l’huile d’olive. Réserver dans un plat à part (en profiter pour la faire égoutter dans une passoire). Dans la même poèle, faire revenir l’oignon, le poivron et l’ail jusqu’à tendreté. Ajouter les tomates, le thym, la sariette, la viande, le sel et le poivre. Laisser mijoter 5 minutes. Amener une grande casserole d’eau salée à ébullition et faire cuire les pâtes jusqu’à tendreté. Bien les égoutter, puis les remettre dans la casserole et ajouter la sauce. Touiller pour que les nouilles absorbent bien le liquide. Diviser également dans deux plats à gratin, parsemer de fromage et faire cuire 20 minutes au four à 350 degrés, puis terminer à broil en surveillant attentivement afin d’obtenir un bon bronzage. Manger immédiatement, devant le hockey 😉