Risotto chipirons chorizo et coquilles Saint-Jacques juste poelées

A la toute fin de la saison des coquilles Saint-Jacques, je n’ai pu résister à une dernière recette d’inspiration vaguement basque: j’ai accompagné mes noix de Saint-Jacques d’un risotto agrémenté de chorizo et de petits chipirons, relévé d’un peu de piment d’espelette parce que le piment d’espelette à la frontière du Pays Basque est aussi indispensable que le sel ! :)… Ah oui… au final, on s’est régalés!

Ingrédients (4 personnes)

Environ 1 litre de bouillon de légumes
1 cuil. à soupe d’huile d’olive
2 oignons émincés
2 gousses d’ail émincées
400g de riz spécial risotto
2 verres de vin blanc sec
25 g de beurre
1 carotte
Quelques tranches de chorizo coupé en dés
Une bonne poignée de chipirons (frais ou made in Picard)
Sel et poivre, piment d’espelette

Pour la garniture :
3 noix de Saint-Jaques fraîches par personnes

Préparation :

Faites chauffer le bouillon. Dans une autre poêle, faites chauffer l’huile d’olive, ajoutez les échalotes ou les oignons et faites revenir doucement pendant environ 4 minutes. Lorsque les légumes sont tendres, ajoutez le riz et augmentez le feu.Ajoutez également la carotte coupée en dés.

Le riz va commencer à cuire. Continuez à remuer pendant environ 1 mn jusqu’à ce que le riz devienne un peu translucide. Ajoutez le vin et continuez à remuer.

Quand le vin a été absorbé, ajoutez une louche de bouillon chaud et une pincée de sel. Baissez le feu. Continuez à ajouter des louches de bouillon tout en remuant et en attendant que le bouillon soit absorbé avant d’ajouter la louche suivante.(25 mn).

Continuez jusqu’à ce que le riz soit cuit mais toujours ferme. Ajoutez les petits calmars au préalable poêlés et dorés et le chorizo coupé en dés, une pointe de piment d’espelette puis remuez et laissez mijoter pendant 2 mn.

Retirez du feu, ajoutez un peu de beurre, couvrez la poêle et réservez pendant 2 à 3 minutes. C’est juste le temps nécessaire pour poêler les noix de Saint- Jacques pour qu’elles soient bien dorées, déglacez avec un peu de vinaigre balsamique (mais pas trop!) et une pointe de piment d’espelette. Plus qu’à dresser !