5 choses à éviter avec les pots que vous choisissez pour vos plantes

Les plantes nous procurent beaucoup de plaisir et de bien-être et c’est pourquoi nous les achetons et les plaçons dans des endroits qui sont à notre vue pour nous ravir. La chose compliquée à ce sujet est l’entretien que nous fournissons pour qu’ils deviennent forts et en bonne santé.

En ce sens, on se concentre sur l’irrigation, le substrat et même l’engrais, mais il y a quelque chose d’important dont on ne tient jamais compte et ce sont les pots où on les met.

Les pots sont presque aussi importants pour leur croissance que le reste des éléments mentionnés, c’est pourquoi dans cet article nous vous expliquons les petites choses qui peuvent être nocives lors de l’entretien de vos plantes.

5 choses à éviter avec les pots que vous choisissez pour vos plantes

1. Un pot et de nombreuses plantes

Les plantes selon leur variété ont des modes de croissance différents. Il y a celles dont les racines poussent dans le sens de la longueur, aussi celles dont les racines sont très longues ou celles qui, au contraire, sont très courtes et fragiles. C’est pourquoi chaque plante a besoin d’une forme d’irrigation différente de l’autre.

Il y en a dont les racines sont beaucoup plus fortes et ont tendance à se développer plus rapidement, donc ces dernières enlèveront la force de ceux à côté d’eux. C’est pourquoi nous vous suggérons de ne pas placer plus de deux plantes par pot et que vous vous aperceviez qu’elles ont toutes le même style de racines.

2. Un mauvais drainage doit être évité

Si votre plante grandit, ce sera ce qui définira le nombre de trous que vous devrez générer dans votre pot. Dans tous les cas, plus ils contiennent de trous, mieux vaudra toujours que l’eau ne s’y accumule pas, évitant ainsi aux racines de pourrir.

Les pots ont déjà leurs trous mais parfois cela ne suffit pas. Vous pouvez prendre un clou et le chauffer pour le mettre immédiatement dans le fond de votre pot et la chaleur fait fondre le plastique en faisant autant de trous que vous le souhaitez.

3. La taille des pots

Afin de bien choisir, essayez de voir comment va pousser la plante que vous vous apprêtez à acquérir et vous comprendrez tout de suite quel type de pot choisir. Surveillez également ses racines car si elles sont longues et profondes, vous devriez acheter un pot haut et pas si gros.

4. Insectes et/ou parasites

Il existe de nombreux parasites qui attaquent les plantes. Certains d’entre eux sont beaucoup plus susceptibles d’être attaqués par ceux-ci, il est donc important que vous connaissiez et soyez conscient de toute manifestation que vous visualisez dans l’apparition de l’un d’entre eux. Pour lutter contre ces nuisibles, nous vous recommandons d’avoir toujours un bon insecticide à portée de main.

5. Les champignons que vous ne pouvez pas voir

Les champignons apparaissent sur les plantes lorsqu’il y a un excès d’humidité et c’est généralement au début du printemps. Lorsque leur apparition commence, elles sont imperceptibles, mais elles se révéleront lorsque vous remarquerez que les feuilles de vos plantes sont remplies de petites taches brunes et que les feuilles sont perdues. Il est temps de les combattre avec des fongicides spéciaux pour les plantes.