Basilic pourri, comment le récupérer en quelques minutes : l’astuce ancestrale

Voici comment récupérer du basilic pourri. Il suffit de mettre cette astuce en pratique pour résoudre ce problème.

Basilic pourri

On vous dévoile enfin tout sur la façon de récupérer le basilic une fois qu’il est malheureusement devenu pourri. Personne ne s’attendait à ce que ce soit aussi facile, c’est l’astuce utilisée par les producteurs.

Les propriétés de cette plante

Nous avons tous quelques feuilles de basilic dans la cuisine . C’est une plante vraiment fondamentale de la gastronomie italienne, également utilisée à l’étranger. Il a une saveur vraiment forte et particulière, qui se démarque dans n’importe quelle recette.

Il possède également des propriétés très importantes, qui en font une plante importante à cultiver. En détail, il possède des propriétés anti-inflammatoires, qui aident à réduire la douleur et l’inflammation dans tout le corps humain. Il possède également des propriétés antioxydantes, qui protègent les cellules du corps contre les radicaux libres et le stress oxydatif : il aide à réduire le risque de maladie cardiaque, de cancer et de diabète.

Les propriétés du basilic

Il possède également des propriétés antimicrobiennes qui empêchent la croissance de micro-organismes tels que les bactéries , les virus et les champignons. C’est une plante parfaite pour lutter contre les infections localisées tant au niveau respiratoire qu’urinaire.

Il a également des propriétés digestives, puisqu’il réduit les symptômes des maux d’estomac . Enfin, il possède également des propriétés relaxantes, qui soulagent le stress et l’anxiété. Cependant, tout le monde ne sait pas que le basilic n’est pas très facile à cultiver et peut facilement pourrir. C’est pourquoi nous vous révélons comment le faire revivre au cas où il deviendrait comme ça.

Comment raviver le basilic pourri

Pour que le basilic reste sain et ne pourrisse pas, il peut être essentiel de s’assurer que le sol sur lequel il est cultivé est sain. Il faut savoir que le basilic a besoin de sols drainés riches en nutriments.

Le conseil est d’enrichir le sol avec du compost ou du lombricompost, ce qui permettra à cette plante de pousser plus sainement. Vous pouvez également choisir d’utiliser un engrais organique de type liquide, à ajouter toutes les deux semaines.

Basilic pourri

Il faut aussi faire attention à la quantité d’ azote présente dans le sol : le basilic, en effet, est très sensible à ce gaz. En cas d’excès d’azote, des maladies fongiques et des parasites pourraient proliférer. C’est précisément pour cette raison qu’il est essentiel de ne pas en faire trop avec l’arrosage et les engrais.

Quant à l’arrosage, sachez que le basilic a besoin d’un arrosage constant, surtout lorsqu’il est cultivé dans des climats chauds et secs. Vous devez arroser le basilic une fois par jour. Pour connaître la bonne quantité d’eau à introduire, il faut vérifier l’hydratation du sol : s’il est humide mais pas détrempé, c’est le bon moment pour s’arrêter.

Le basilic pourri apparaît juste au moment où nous arrosons la plante en excès. Assurez-vous que le pot a des trous de drainage pour permettre à l’excès d’eau de s’échapper. Le dernier conseil est de ne pas arroser les feuilles, mais tout au plus de les nettoyer : ce n’est qu’ainsi que l’on évitera la prolifération des maladies fongiques.