Plantez des oignons avec ce supplément spécial et vous pouvez être en sécurité. Zéro parasites et un rendement très élevé. Nous vous expliquons comment ci-dessous. Il est encore trop tôt pour planter des oignons mais nous voulons vous montrer un supplément qui les fera pousser en bonne santé et sans problèmes . Vous en direz assez aux parasites et vous aurez un excellent rendement. Il vous suffit de continuer à lire pour découvrir ce secret à mettre en pratique. Tout ci-dessous, dans le paragraphe suivant. Oignons : voici comment les planter pour qu’ils ne pourrissent pas Comme nous l’avons dit, il est encore tôt pour planter des oignons puisque le moment se situe autour de septembre et octobre. Puis à l’automne. Cependant, il existe une astuce pour les empêcher de pousser correctement sans pourrir. Vous devez d’abord obtenir des graines à planter ou d’autres oignons en fonction du temps dont vous disposez. Préparez ensuite le supplément spécial qu’est la mycorhize . C’est un engrais qui transfère les nutriments aux plantes . Par exemple le cuivre, le phosphore ou le zinc. Cependant, il n’est pas très bon marché même si la quantité utilisée est faible, il durera donc longtemps et vous n’aurez pas à vous inquiéter. Il est ajouté comme s’il s’agissait de sel. Les producteurs de ce produit recommandent 5 grammes par plante afin que vous puissiez également peser la bonne quantité avec une petite balance . Donc cela doit être inséré lors de la plantation mais n’oubliez pas que le sol ne se renouvelle pas donc vous devrez le faire avant de planter les nouveaux oignons. Ainsi, avant de planter les plantes, le sol doit être enrichi car le sol est l’essence même de la croissance des plantes . Si le sol n’a pas ce dont les plantes ont besoin pour pousser, de l’humus, du fumier, de la matière organique et plus encore, rien ne poussera et vos efforts seront vains. Comment planter des plantes d’oignon avec des mycorhizes Comme nous le disions, le sol doit être préparé et donc, en plus de le déplacer, il est excellent d’utiliser de la cendre. Cela aussi s’entend très bien avec les oignons et profitera à leur croissance. En effet, la cendre sert à protéger l’oignon des parasites qui l’attaquent. La quantité dépend de la qualité du sol, meilleur il est, moins vous utiliserez de cendres. Le processus de plantation est très simple . Faites des trous d’environ un poing de profondeur car l’oignon ne va pas très profondément. Mettez ensuite le petit oignon ou semis et mettez également les mycorhizes. Comme nous l’avons dit précédemment, une très petite poignée suffit pour chaque plante. Assurez-vous que l’oignon est placé au-dessus de cet engrais avec sa tête reposant sur la mycorhize et sa queue dépassant vers le haut. Une fois que vous avez suivi ces étapes, recouvrez légèrement de terre pour couvrir l’endroit où l’oignon rencontre la mycorhize . Maintenant, vous devez ajouter la cendre comme nous l’avons recommandé. Saupoudrez-le simplement autour de l’oignon, puis versez le sol sur le dessus. Enfin, repositionnez à nouveau la cendre sur la surface. Faites juste un cercle autour de la plante pour que les parasites ne s’en approchent pas . Vous pouvez maintenant le faire pour chaque oignon à planter.

Voici comment faire pousser un pommier à partir de graines seules – c’est vraiment facile si vous suivez ces étapes. Ci-dessous, nous vous expliquons comment procéder.

Qui n’aimerait pas avoir un pommier dans son jardin ? Pouvoir manger les fruits de son propre jardin est un vrai privilège. Il peut sembler difficile, voire impossible, de planter un pommier chez soi, mais c’est en fait très simple. L’important est de suivre chaque étape avec précision et d’être patient. Vous n’avez pas besoin d’avoir la main verte pour cette procédure, mais ceux qui aiment jardiner sont sans aucun doute avantagés. Le jardinage est une activité pleine de facettes, pleine de difficultés mais aussi pleine de satisfactions.

Passion, amour et patience sont les clés de la réussite de votre jardin ou potager. En plus de cela, il faut aussi une bonne dose de connaissances botaniques et la connaissance de tous les secrets qui peuvent être utiles. Dans l’article suivant nous vous expliquons comment planter et faire pousser un pommier : seules les graines du fruit suffisent . Explorons ensemble et voyons comment c’est fait.

Planter un pommier – un choix gagnant-gagnant

Dernièrement, le nombre de personnes qui choisissent de créer leur propre jardin personnel est en forte augmentation. De plus en plus de gens décident de planter les fruits et légumes qu’ils aiment le plus directement dans le jardin. Les raisons de ce renversement de tendance sont multiples, mais les principales sont au nombre de deux. Le premier est la volonté de mettre sur la table des aliments de qualité , des aliments non contaminés et dont chaque produit utilisé dans sa culture est parfaitement connu. La confiance dans les grandes surfaces se perd peu à peu, et il y a toujours beaucoup de doutes sur l’origine et la qualité des produits en vente.

Planter un pommier au jardin

Pour être sûr, il y a ceux qui préfèrent manger ce qu’ils cultivent eux-mêmes. La deuxième raison est liée à une question économique. Comme nous le savons bien, nous sommes confrontés à une augmentation importante des prix, et les fruits et légumes ne sont nullement exempts de ces augmentations. Ce sont des dépenses importantes et difficiles à supporter, donc pouvoir puiser directement dans son propre jardin est un avantage non négligeable .

Cela dit, découvrons maintenant ensemble toutes les étapes à suivre pour planter un pommier dans votre jardin. Il en faudra très peu.

Voici comment le planter au jardin

Pour pouvoir planter le pommier dans notre jardin il faut partir de son fruit : la pomme. La toute première chose à faire est donc de diviser une pomme en plusieurs parties et d’enlever toutes les graines noires qui s’y trouvent. C’est à partir de ces graines que notre arbre commencera à pousser. Plongons-les tous dans un bol plein d’eau et jetons immédiatement ceux qui flottent : ils ne sont pas bons à planter. Les graines qui flottent ont tendance à ne pas germer.

Dans un pot de fleurs, nous insérons un sol de bonne qualité et plaçons la graine choisie à la surface du sol. Recouvrez-le avec un peu plus de terre et arrosez abondamment. À ce stade, comme vous pouvez l’imaginer, il ne sera nécessaire d’arroser que lorsque le sol s’assèche et d’attendre. Une pousse commencera à émerger dans les quinze jours. Après un mois, la pousse sera beaucoup plus haute et plus vigoureuse, et il faudra nécessairement effectuer le transfert.

Planter un pommier au jardin

Chaque fois que le semis commence à pousser de plusieurs centimètres, le pot doit être changé pour respecter ses dimensions. Les racines vont demander de plus en plus d’espace et de nutriments. Si vous parvenez à avoir cette constance, au fil du temps, votre semis commencera à devenir un arbre et vous donnera des fruits spectaculaires.