Poinsettia : 3 astuces pour lui faire vivre bien et longtemps (sans le laisser mourir)

Le Poinsettia, ou Poinsettia, est la plante emblématique des fêtes de décembre mais il est important de bien en prendre soin, pour qu’il dure le plus longtemps possible

Le Poinsettia , ou Poinsettia, est la plante emblématique des vacances de décembre mais il est important de bien en prendre soin, afin qu’elle dure le plus longtemps possible. Beaucoup en font don et beaucoup d’autres en reçoivent, ce n’est pas insidieux mais pour le faire durer longtemps il faut vraiment en connaître tous les aspects et secrets.

Pour pouvoir la garder belle au-delà de Noël , il suffit de suivre les conseils de Stars for Europe , une initiative marketing fondée par des producteurs européens de poinsettia. Voici les 3 gestes fondamentaux pour un poinsettia résistant et beau.

Assurez-vous que la plante est en bon état

Si une plante ne se porte pas bien au départ, il n’y a vraiment pas grand-chose à faire. Lors de l’achat du poinsettia, pour vous-même ou pour offrir, vous devez toujours vous assurer qu’il a été conservé à l’intérieur du magasin et dans un endroit à l’abri des courants d’air et du froid.

Les températures inférieures à 12 degrés provoquent des dégâts qui, bien qu’invisibles au début, peuvent faire tomber les feuilles du poinsettia une fois transporté chez lui. L’emballage est également important, qui doit être précis pour un transport en toute sécurité.

Choisir le logement idéal à la maison

Chaque plante a besoin d’une dose de lumière, plus ou moins intense. Pour avoir une belle floraison, le Poinsettia a besoin d’un endroit chaud et lumineux bien protégé des courants d’air, comme un rebord de fenêtre. La température ambiante idéale doit être comprise entre 15 et 22 degrés.

Attention aux courants d’air : avant d’ouvrir la fenêtre pour aérer la pièce, pensez à déplacer la plante dans un coin protégé pour éviter des dommages permanents.

Donner la bonne quantité d’eau

Le poinsettia n’a pas besoin de beaucoup d’eau. Il est important que ses racines ne soient ni trop sèches ni trop humides.

Pour l’arroser, il faut verser un peu d’eau à température ambiante avec modération tous les deux ou trois jours. Ne donnez jamais à la plante plus d’eau que le sol ne peut absorber et éliminez l’excès d’eau dans le pot ou la soucoupe pas plus de 15 minutes après l’arrosage. Une surdose d’eau pourrait entraîner des problèmes d’engorgement, provoquant la pourriture du système racinaire.