Les pelures d’ail valent leur pesant d’or, ne les jetez plus jamais ! Je vais vous montrer comment ma grand-mère les utilisait !

Les pelures d’ail valent leur pesant d’or, ne les jetez plus jamais ! Je vais vous montrer comment ma grand-mère les utilisait !

Il n’est pas rare que lorsque nous cuisinons, nous ayons tendance à jeter beaucoup de   restes de nourriture   qui pourraient réellement nous être utiles. Parmi eux se trouvent les pelures et, en particulier,   les pelures d’ail   , qui font partie des produits les plus utiles qui peuvent être définis à tort comme des déchets. Celles-ci, comme nous le verrons en détail, peuvent devenir des alliées exceptionnelles pour les plantes de notre jardin.  L’ail   n’est pas seulement utile en cuisine, pour préparer de nombreux plats uniques et spéciaux, mais il est aussi exceptionnellement utile comme médicament naturel, pour notre corps et pour les plantes. Ci-dessous, nous avons décidé de vous révéler quelques informations vraiment utiles.

Pelures d’ail : découvrez comment les réutiliser

Les pelures d’ail   peuvent être utilisées pour aider nos plantes à pousser sainement et fortes. En fait, ils agissent comme un engrais naturel : ils peuvent fournir une nutrition adéquate aux plantes et au sol. De cette façon, nous éviterons les déchets inutiles et surtout nous garantirons un engrais économique et éco-durable. Parmi les principaux nutriments, on retrouve : le potassium, le phosphore et l’azote. Ce sont des éléments essentiels pour les plantes, contenus dans tous les engrais disponibles sur le marché.

Mais comment utiliser les peelings en détail ? Vous pouvez proposer de nombreux types différents de façons de gérer les pelures d’ail. Tout d’abord, on peut faire une   infusion   : il suffit de faire bouillir quelques écorces d’ail dans environ un litre d’eau. À ce stade, après quelques minutes de tout faire bouillir, nous laissons reposer le mélange pendant au moins une nuit et filtrons le tout. Ensuite, nous pouvons mettre le tout dans un récipient avec un vaporisateur : de cette façon, nous pouvons facilement le vaporiser sur les feuilles et le sol. Le résultat sera spectaculaire.

De plus, on peut mélanger les écorces avec la   terre   ; tout cela avant le semis direct. De cette façon, tous les nutriments renforceront le sol et surtout la plante, directement depuis les racines. Il en va évidemment de même pour le compost. Si nous disposons d’un compost domestique, nous pouvons ajouter des pelures d’ail pour enrichir le produit. Ces substances organiques contribuent à rendre le sol encore plus nutritif pour la plante.

Enfin, il serait utile de noter que les pelures d’ail sont d’excellents répulsifs contre les insectes. Ils peuvent être utilisés en pulvérisation directement sur les feuilles et autour des plantes, pour éloigner divers insectes nuisibles : pensez d’abord aux   pucerons.  Voir c’est croire!