Pourquoi les agriculteurs enfouissent-ils les déchets de cuisine dans le jardin ? La raison révélée

Une bonne partie des déchets que nous produisons quotidiennement, les déchets de cuisine, sont adaptés pour fertiliser et augmenter la fertilité du jardin et du potager.

restes de cuisine dans le jardin

Avoir un potager à notre époque est une grande fortune, et pas seulement pour le coût des légumes, nous avons la possibilité d’avoir des produits biologiques à 0 kilomètre. De plus, l’élimination des déchets est garantie. Voyons ce que les agriculteurs font avec les déchets organiques.

Jardiner à la maison, de quoi avez-vous besoin ?

Pour avoir un potager chez soi, il faut certaines choses fondamentales comme avoir l’espace nécessaire et adéquat pour accueillir les plantes du jardin. Vous pouvez opter pour un balcon, une terrasse ou un jardin intérieur, à condition qu’il s’agisse d’ un environnement bien éclairé et ensoleillé.

Maison & Jardin

Pour faire pousser des plantes à la maison, vous devez disposer de contenants adaptés, tels que des pots, des jardinières, des caisses ou des sacs de culture. Il est important qu’ils soient suffisamment grands pour accueillir les racines et qu’ils comportent des trous pour l’évacuation de l’eau.

La culture nécessite des graines ou des plants , ceux-ci peuvent être achetés dans une pépinière ou une jardinerie, ou ils peuvent être récupérés à partir des fruits et légumes consommés à la maison.

Produits de jardin

Les plantes du jardin ont besoin d’eau pour pousser et se développer, il est donc important de les arroser régulièrement, mais sans exagérer, en évitant de laisser de l’eau stagnante dans les récipients.

Les plantes de jardin ont besoin de la lumière du soleil pour photosynthétiser et croître. Il est donc essentiel de choisir un endroit bien éclairé pour accueillir le potager de la maison.

De plus, pour la culture des plantes, il est nécessaire de disposer d’un sol adapté, bien drainé et riche en nutriments. Vous pouvez utiliser de la terre spécifique pour le potager, ou mélanger de la terre avec du compost ou de l’engrais organique.

Où mettre les restes de cuisine dans le jardin ?

Imaginons combien de pelures de fruits et de légumes et de coquilles d’œufs sont produites chaque semaine, les déchets de cuisine dépendent du nombre que nous sommes à la maison.
Pourtant, tout ce que l’on jette peut être utilisé, et il est dommage de le jeter si l’on possède un jardin, ou mieux encore le « coin potager ».

Restes de cuisine

Lorsque vous collectez ces déchets de cuisine , qui se décomposent facilement, vous pouvez les utiliser régulièrement pour fertiliser le jardin.

En effet, il existe la possibilité de les collecter en tas et de faire du compost avec les restes de nourriture à mettre en terre, tout comme le font les agriculteurs.

Vous devez garder à l’esprit que les déchets de votre cuisine peuvent être utilisés pour fertiliser le sol. Il est cependant essentiel qu’ils ne contiennent pas : de plastique, de caoutchouc polystyrène, etc. En effet, ces déchets sont difficiles à décomposer et polluent la terre.

Évidemment, il faut d’abord avoir épluché les pommes de terre et conserver la peau , et si nous avons mangé des bananes, il faut conserver les peaux. Même si nous avons pressé les agrumes, les écorces doivent être conservées dans une poubelle. Même les coquilles doivent être collectées car ce sont des matériaux biodégradables.

Enterrer les déchets organiques

L’enfouissement des déchets organiques dans le jardin est une pratique courante en agriculture biologique et peut être utile pour réduire la quantité de déchets qui finissent dans les décharges et pour fournir des nutriments naturels aux plantes.

Cependant, il est important de le faire correctement pour éviter les risques sanitaires pour les plantes et les êtres vivants.

Il est important de veiller à creuser un trou adapté : l’excavation doit être suffisamment profonde pour empêcher les animaux de creuser et d’évacuer les déchets. De plus, le trou doit être creusé loin des racines des plantes et des sources d’eau pour éviter toute contamination.

Les déchets organiques doivent être déposés uniformément dans le fossé et recouverts d’une couche de terre ou de compost. Évitez d’enterrer de grandes quantités de déchets au même endroit, car cela pourrait endommager les racines des plantes.

Il faut éviter d’enfouir des déchets à un stade avancé de décomposition . Les déchets organiques déjà dans un état de décomposition avancé pourraient attirer les mouches, les cafards et autres insectes indésirables. Il est préférable d’enfouir uniquement les déchets frais ou partiellement décomposés.

Les déchets de cuisine doivent être placés à une profondeur de 30 cm , car la plupart des plantes que nous cultivons absorbent la plupart des nutriments provenant de cette profondeur.

Restes de cuisine

Vous devez également respecter les réglementations locales et vérifier que la mise en décharge des déchets organiques est autorisée par la réglementation locale. En fait, dans certaines régions, il peut y avoir des réglementations spécifiques sur l’élimination des déchets organiques et différentes méthodes d’élimination peuvent être nécessaires.

En général, enfouir les déchets organiques dans le jardin peut être une pratique utile et durable, mais il est important de le faire de manière responsable et conformément aux réglementations locales.