Que faire si vous habitez dans un appartement en location et qu’il y a de la moisissure dans la maison, explique un expert !

Que faire si vous habitez dans un appartement en location et qu’il y a de la moisissure dans la maison, explique un expert ! Si vous louez une maison, sachez que le propriétaire est tenu de laisser la maison en bon état. Dans certains cas, des problèmes dangereux peuvent survenir, comme  des moisissures causées par l’humidité  . Il s’agit bien entendu d’un problème auquel il faut remédier immédiatement et qui ne doit en aucun cas être sous-estimé. Pour résoudre ce problème, le propriétaire doit intervenir. Voyons concrètement comment nous devons nous comporter dans ces cas-là.

Que faire si vous habitez dans un appartement en location et qu’il y a de la moisissure dans la maison, explique un expert !

Comment le propriétaire doit-il intervenir s’il y a de la moisissure dans l’appartement ?

Comme mentionné précédemment, lors de la location  d’une maison , il est  du devoir du propriétaire de laisser la propriété en bon état et en toute sécurité. Il y a quelques problèmes tels que : B. Moisissure due à l’humidité pouvant survenir dans l’appartement. Dans ces cas, le bien ne peut être considéré comme habitable et le propriétaire doit intervenir immédiatement pour  remettre l’appartement en état.  Selon  les articles 1578 et 1581,  les locataires du bien peuvent demander les recours suivants :

  • Résiliation du contrat de location :  Le locataire peut résilier le contrat sans avoir à donner de préavis.
  • Réduction des charges mensuelles :  Dans ces cas, il est possible d’obtenir une réduction du coût du loyer mensuel payable au propriétaire.

Il existe diverses solutions qui protègent le locataire, notamment si le propriétaire de l’appartement ne  souhaite pas intervenir avec des travaux d’entretien exceptionnels. De plus, il est possible de demander un remboursement au syndicat de copropriété si le problème est lié aux parties communes de la copropriété.

Ici vous pouvez découvrir ce que le locataire peut exiger

Comme déjà mentionné, si des circonstances défavorables telles que des taches de moisissure surviennent dans l’appartement loué, le locataire peut demander de nombreuses mesures correctives pour remédier ou corriger le problème. Par exemple, vous pouvez  résilier le contrat de location sans préavis  . Il s’agit évidemment d’une mesure juridique extrême dont le locataire peut se prévaloir en cas de négligence du propriétaire. Il existe également la possibilité  d’obtenir une  réduction de loyer . Dans ce cas, la décision doit être prise d’un commun accord avec le propriétaire ou le juge civil, qui déterminera le montant à payer mensuellement. Le problème de moisissure est très grave et peut mettre en danger la santé du locataire habitant la propriété, c’est pourquoi nous devons intervenir immédiatement. Si le locataire subit un dommage suite à ce problème, il peut  également recevoir une indemnisation de la part du propriétaire  . Bien entendu, il faut clarifier quelles sont les obligations du propriétaire, mais aussi celles du locataire. Dans certains cas, le locataire pourra même être tenu responsable de la présence de moisissures dans le logement.