Romarin : Arrosez-le ainsi si vous voulez qu’il pousse sainement, fort et luxuriant. Le secret que personne ne connaît !

Le romarin est très parfumé dans les recettes, est excellent en infusion pour nettoyer ou en décoction pour des cheveux forts et sains et  est très apprécié chez nous, Italiens.   Pour cette raison, il domine souvent en pot sur les terrasses et les balcons.

Mais garder cet arbuste en excellent état n’est pas aussi simple qu’on le dit.

S’il est vrai qu’il nécessite peu d’eau, pour cela il faut aussi prendre quelques précautions que peu d’experts en jardinage connaissent.

Pour profiter de ses propriétés et de son arôme distinctif, il faut savoir l’arroser en quantité adéquate.

Comment personnaliser ? On vous l’explique en détail ! Vous ne vous tromperez plus !  Mais c’est un secret, personne ne le fait !!!

Romarin : Arrosez-le ainsi si vous le voulez sain, fort et luxuriant !

La seule vraie règle à suivre pour avoir un romarin en fleurs  est de connaître ses besoins en eau  .

A la base c’est une plante résistante à la sécheresse, donc malheureusement idéale en cette période sèche. Mais si vous venez de le planter, soit par semis, soit par bouturage, pensez à vous assurer qu’il contient plus d’eau que prévu pour un arbuste bien développé qui peut facilement survivre grâce aux seules précipitations (à condition que les précipitations dépassent 450 mm par an). ).

Cependant, vous devez vous rappeler qu’il peut souffrir de pourriture des racines et même mourir.

Évitez la stagnation !

En résumé, tout dépend de l’observation du romarin lui-même et des preuves empiriques. Pour savoir quand et quelle quantité arroser, comptez sur le toucher : enfoncez un doigt profondément dans le sol qui l’entoure, s’il est humide, retardez le moment de l’arrosage, s’il est sec, procédez par petites quantités d’un seul coup.  Aucune eau ne doit couler du vase.

A ce propos, pensez à le planter dans un récipient doté de grands trous de drainage : déposez une première couche de graviers au fond et recouvrez-le de terre légère. Chaque fois que vous versez de l’eau, attendez que le substrat sèche avant d’ajouter plus de liquide.

Il n’est pas nécessaire de programmer un arrosage régulier. Il ne vous reste plus qu’à surveiller votre plante et répondre à ses besoins en fonction du climat et de la température extérieure.

Avec ces conseils simples, vous pouvez garder la plante saine et prospère été comme hiver.