Romarin : ne sèche plus jamais. Je vais te raconter le truc du jardinier

Romarin : ne sèche plus jamais. Je vais te raconter le truc du jardinier

Le romarin est l’une des plantes aromatiques les plus utilisées en cuisine mais aussi pour la santé et la beauté. Si vous possédez un terrain à la campagne, il vous sera certainement plus facile de cultiver cette plante puisqu’elle pousse presque spontanément. Si vous habitez en ville, vous pouvez le planter en pot, mais il est plus difficile de le garder en bonne santé.

Romarin : ne sèche plus jamais. Je vais te raconter le truc du jardinier

Le romarin a besoin de lumière naturelle directe, mais en cas de fort soleil, la plante ne doit pas être exposée trop longtemps aux radiations, sinon les feuilles risquent de brûler.

Pendant les périodes chaudes, il est préférable de trouver un coin semi-ensoleillé avec de longs moments d’ombre ; Cependant, pendant les périodes moyennement chaudes ou froides, un emplacement avec le plus de rayonnement possible est approprié.

La température

Le romarin peut s’adapter aussi bien à la chaleur qu’au froid. mais en réalité le climat correct serait tempéré et chaud. Il est difficile de résister aux tempêtes de grêle, au gel et aux baisses brusques de température.

humidité

Cette plante, originaire de tout le bassin méditerranéen, est donc habituée à la sécheresse. Il ne nécessite pas une humidité élevée et un arrosage normal suffit.

Il pousse également bien en pot, mais il est préférable de le planter directement dans le sol, où il pourra pousser de manière beaucoup plus luxuriante.

Arroser le romarin : combien, quand et comment

Un autre soin important du romarin est l’arrosage, qui doit être bien dosé. Bien qu’il existe différents systèmes pour les plantes au sol ou en pot, le système goutte à goutte est le plus adapté pour l’entretien des herbes aromatiques, avec lequel on peut très bien vérifier que la quantité d’eau est suffisante et jamais trop.

Dans tous les cas, un bon drainage est également très important, car si le romarin est trop mouillé, il peut mourir. Lors du repiquage en pot, il faut veiller à utiliser un terreau adapté et à placer quelques pierres dans le sol près des trous pour s’assurer que l’eau filtre bien et ne reste pas piégée et ne noie pas les racines.

Feuilles et fleurs de romarin jaunes et sèches – voici comment procéder !

Il est conseillé de tailler le romarin si vous remarquez qu’il a des feuilles et des fleurs sèches ou jaunâtres, s’il pousse peu ou si certaines parties sont affectées par des parasites comme les pucerons ou les cochenilles.

Idéalement, il faudra attendre la fin de la floraison et couper juste en dessous de la partie à enlever pour éviter d’arracher les branches saines.

Bonne main verte !